Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

21 février 2009 6 21 /02 /février /2009 17:33
Année : 2009
Label : Tympanik

Alessandro Zampieri aka Stendeck est un pianiste de formation originaire de Suisse.
Après ses deux premiers albums remarqués, Can you hear my Call ? et Faces, il nous revient en pleine forme pour livrer aujourd'hui son meilleur disque.
Une electronica intelligente et nerveuse, riche mais sans surcharge, avec ses montées irrésistibles de synthés entrechoquées de beats technoïdes froissés. Les boucles de batterie sont habilement déstructurées puis reconstruites.
Encore une IDM qui nous donne ce qu'on lui demande : un joli voyage sonore.
Stendeck se démarque de ses contemporains en ne copiant pas Boards of Canada, Autechre ou Arovane.
Sa musique est moins froide mais tout aussi efficace et inquiétante que celle des artistes pré-cités.
Ce suisse a un réel talent d'orchestration et de superposition, on sent le musicien derrière la machine.
Le piano et les instruments acoustiques rencontrés au gré du disque contribuent à la dimension épique de cet opus.
Un grand album d'un artiste injustement méconnu.



par Ed Loxapac 

Partager cet article

Repost 0
Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires

Benoît 10/08/2010 20:52


Effectivement un grand album.