Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 17:08

Année : 2009
Label : Japan Overseas


Cet artiste avant-gardiste japonais a déja publié l'album Hello88 en 2001.
Cette fois-ci aidé par deux comparses, Atsuko Hatano (cordes) et Miki Hayashi (piano et accordéon), il revient pour délivrer onze fables électroniques.
Avant-gardiste mais accessible tout de même, sa musique est rêveuse, enfantine et empreinte d'un univers riche.
Beaucoup d'instruments (pas vraiment nippons) se croisent sur cet opus : accordéon, violoncelle, steel-drum...
L'instrument conducteur reste le piano. Toyama avait d'ailleurs déjà composé un album entièrement au piano d'études.
Il y a aussi un bon travail de sampling, on croise beaucoup de bruitages environnementaux ou encore des gazouillis d'enfants.
Un bon album avec un réel talent de composition et une originalité certaine. Seul bémol, c'est parfois un peu trop criard et l'accordéon un peu sur-exploité, comme sur le presque insupportable Hectopascal.
Pouvant décontenancer au premier abord, cet album prend toute sa valeur au gré des écoutes.

par Ed Loxapac

Partager cet article

Repost 0
Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires