Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 17:37

Label : Domino
Année : 2009

Genre : Indie-rock-pop-électro-psyché-expérimental

Note : 8,5/10

En une poignée d'albums, les New-yorkais d'Animal Collective sont devenus le groupe à suivre grâce à un son particulier mariant la folk-psyché à des expérimentations plus electroniques. La dernière cuvée vient de tomber et confirme l'aura qui entoure le groupe. Après un Strawberry Jam indispensable mais d'une rare complexité qui a pu en rebuter certains, ce nouvel album est une réussite totale. De prime abord plus accessible, Merriweather Post Pavilion n'en demeure pas moins un mille-feuilles aux sonorités infinies.
Le morceau d'ouverture, In The Flowers, est une cathédrale pop magnifique de par son ambiance de fanfare déglinguée. Le single qui suit, My Girls (sans doute le morceau phare du disque), garantit un décollage puissant jusqu'au Summertime Clothes binaire et aérien. La deuxième partie de l'album s'essouffle un peu mais le final sur Brother Sport permet de se dégourdir pleinement les jambes.
Animal Collective ne laisse pas l'auditeur indifférent. On peut toujours renier les boucles pop répétitives du groupe et ce coté folk-psyché nourrit au LSD, il n'en reste pas moins que cet album s'inscrit durablement dans le cerveau et risque fort de marquer cette nouvelle année.
 

par B2B

Partager cet article

Repost 0
Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires

Marie 19/03/2009 02:27

Pas dans mon cerveau en tout cas.
Arf, j'en ai marre d'Animal Collective.