Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 08:59

Sortie : mai 2011

Label : Anticon / Alien Transistor

Genre : pop / rap 

Note : 6

 

Un album à deux facettes pour un groupe double. 13&God est la pop lumineuse, expérimentale et parfois électronisante des Allemands de The Notwist. 13&God est le rap complexe, expérimental et souvent percutant des Américains de Themselves. Six ans après leur première collaboration, Markus et Micha Acher, Martin Gretschmann issus de la première formation et Doseone, Jel avec le renfort du duo Subtle pour la seconde se sont retrouvés pour trois sessions de travail, une à Oakland aux Etats-Unis et deux dans le studio des Notwist à Weilheim.

 

Si le sujet de la vie face à la mort les réunit, la forme peut être très diverse. Chanson sur un ton léger avec une guitare acoustique brillante (It's Own Sun) ou rap sombre et venimeux (Death Major), Own Your Ghost sait offrir des points de vue différents. Mais sur Armored Scarves ou Janu Are, ce sont les deux univers qui se percutent. Les textes nerveux du MC côtoient le chant enchanteur, les samples et bidouillages se mêlent aux mélodies pop gracieuses, la kora brisée croise le son d'une Game boy. Les deux mondes se percutent pour créer un résultat original et propre ni à Themselves, ni à The Notwist, mais bien au mélange des deux. 

La force de cette rencontre est au niveau du résultat. Si l'on excepte un Oldage un peu faiblard, les deux visages de 13&God peuvent être également séduisants. Sur Et Tu, le rap ébréché et machiavélique est enrichi d'un refrain chanté mystique qui mène à une partie instrumentale habitée et entraînante. Des blips parsèment ce titre riche et puissant. Sure As Debt est un autre exemple de ce que le groupe peut faire en matière de rap finement produit, où la voix est soutenue par un accompagnement gorgé de sons et d'idées avec une progression prenante. L'autre face du masque est plus douce. Beat On Us est une ballade où la guitare soutient un chant en suspension qui se perd ensuite derrière les claviers de plus en plus présents. Le fantomatique l'emportant souvent en fin de morceau. 

 

13&God offre une nouvelle perle dont la beauté attire vers l'obscur, la simplicité conduit au complexe. Un double discours pas forcément facile à appréhender mais qui se révèlera fascinant pour ceux qui, séduit par la douceur, basculeront dans la noirceur.

 

http://www.alientransistor.de/bilder/sonstige_bilder/N%2026%2013&god_cover.jpg

par Tahiti Raph

Partager cet article

Repost 0
Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires

Melody Nelson 04/07/2011 18:43


13&GOD en concert le vendredi 15 juillet au Nouveau Casino (Paris) !!


Gauthier 25/05/2011 22:01


Merci... cette album est une pure merveille! :)